jeudi 30 octobre 2008

19 commentaires:

Chez les Charles a dit…

Où en es-tu Julie ? As tu trouvé à te loger ? Ce matin j'ai pensé à toi... quand à la radio ils ont évoqué le problème des sans abris. je me suis dis "et la petite Julie, avec ses deux petits... où ont ils dormi cette nuit ?

la fée B a dit…

Depuis que je suis ton blog, je penses à toi et et tes petits bouts tous les jours...
Sur plusieurs blogs, s'organise autour de toi une petite coalition de mamans prêtes à noyer de courriers et courriels ton député-maire afin que tu ais le droit aux quotas alloués aux mairies pour un logement social.
Qui est ton interlocuteur ?
qui est ton député-maire (de la zone dont tes enfants sont scolarisés?)

http://aufildeschoses.canalblog.com/

http://toujoursdimanche.canalblog.com/archives/2008/10/24/11089274.html#comments
pour se réunir autour de toi et t'aider à crier plus fort, et que quelqu'un t'entende enfin...
courage belle julie, je t'embrasse

Anonyme a dit…

Je ne te connais qu'à travers les mots les moments si difficiles de ta vie que tu partages avec nous ...j'ai rencontré plein de blog qui évoque ce que tu vis...je n'ai rien à te proposer de concret mais je suis pr^te à parler de toi partout où celà sera utile ...

Je pense à toi et à tes petis souvent ...tiens bon pour eux , pour toi ...je fais tourner ton blog pour que personne ne reste indifférent à ce que tu vis....

Lulu a dit…

Bonjour Julie. Je suis contente de voir que tu es revenue donner de tes nouvelles. Ne perds pas espoir, tu vas finir par y arriver. Plein de courage à toi encore une fois, continue, on est tous là, avec toi.
A bientôt, prends soin de toi. Des bisous pour tous les trois.

laBaronneC a dit…

juste pour vous dire à quel point je pense à vous, à vos enfants, à tous les autres dans votre situation, juste pour vous dire que depuis ma lointaine province je suis un peu impuissante dans les actes pour vous aider mais que si je peux le faire de façon indirecte, je le ferai...parce que c'est un devoir.
Courage.

Plume a dit…

Contente d avoir de tes nouvelles, avec le froid qu il fait je commencais a m inquieter. Je pense souvent a toi et aux petits.
Courage et bisous a vous trois

marion a dit…

Je comprnds cette impression d'être dépossédée. mais peut être le temps que nous t'aidions....et surtout, ne te sens pas gênée, surtout.

Anonyme a dit…

Julie, je suis totalement désemparée lorsque je te lis. Comment peut-on laisser une maman et deux enfants sans toit ? Qu'est-ce que je peux faire ?

lalou09 a dit…

je viens de lire ton histoire et moi Lalou petite provinciale ,maman de cinq enfants, loin de tout ça,impuissante me demandant quoi faire pour te venir en aide.J'ai moi aussi fait circuler comme beaucoup un mot sur mon blog, une p'tite goutte qui j'espère se révèlera utile. Je te souhaite plein de courage

Sèv a dit…

la magie des blogs, je sais que plusieurs lectrices ont relayé ton adresse sur leur blog et je suis ravie de constater que tes comm' s'envolent !!!
j'espère aussi de tout coeur que ta situation évolue dans le bon sens, garde courage tu as plein de monde derrière toi maintenant ;)

Cybie a dit…

Je me suis permise de relayer l'info sur mon blog également, j'espère de tout coeur que cela aboutisse à quelque chose tout cela.

Je comprends que tu te sentes un peu prise au dépourvu, "dépossédée" comme tu le dis si bien dans ton billet, mais si cela peut faire quelque chose, avoir un toit pour toi et tes enfants ...

Bisous à vous 3, (tu m'as bien fait rire avec Orphée :))

cassandra06 a dit…

contente de lire de tes nouvelles. C'est vrai qu'on a beaucuop parlé de toi ses temps ci entre nous. Mais c'est une bonne chose ce n'est pas ta vie privée qui circule c'est ta situation et ça ça DOIT s'arranger! Tu as une plume soit dit en passant!!!! tu écris super bien. Continue. Et garde courage il y a plein de bonnes choses qui vont se profiler.

La Cuiller en Bois a dit…

Je viens de découvrir ton blog par le mail d'une amie, bloggeuse également, qui habite Dakar (mais originaire de Bordeaux). Elle a joint le courrier à Monsieur VAILLANT que j'ai immédiatement envoyé.

J'espère que les choses vont avancer et se débloquer.

Internet a certainement des défauts et des dérives mais est aussi un pouvoir (un contre-pouvoir dirais-je) et j'espère que le "buzz" fait autour de ta situation va faire bouger les choses !

La Cuiller En Bois a dit…

J'ai laissé un message sur le site internet de LCI en donnant les coordonnées de ton blog.
Si "buzz" il y a, il doit te serir !

anne59 a dit…

je ne peux pas faire grand chose mais je mets ton blog en lien sur mon blog...je pense fort à toi...plein de courage...

2L a dit…

oui continues, nous sommes toutes pudiques...tu restes libre d'écrire avec les limites que tu te donnes :))
et nous, on va signer la lettre pour le député...:)

Marishka a dit…

Bonsoir Julie
que dire ?
dans de tels moments, devant l'énormité je suis REVOLTEE ! on vit ça en France pays des DROITS DE L'HOMME au 21° siècle !!!!!

Tiens voilà l'article premier :

Article premier
"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE est devenu bien dérisoire !
Je te souhaite beaucoup de courage pour affronter cette situation INDIGNE. Gros bisous. Marishka

Telle a dit…

Voilà, je viens de remonter ton blog jusqu'au dernier bilet que j'avais lu. Je fais partie de celles qui ont envoyé une lettre par mail et je suis contente pour toi que la situation évolue. J'espère que tu trouveras vite une solution stable et aussi que ton cas servira d'exemple opposable à ceux qui se trouvent dans une situation très proche.

J'ai beaucoup pensé à toi ces derniers temps, je te souhaite d'aboutir et de bientôt oublier cette période difficile.

ugg boots sale a dit…

I have searched the net and I should say I've not come across an article like this which is so easy to understand and learn

Qui êtes-vous ?