jeudi 30 octobre 2008

Je me souviens du jour ou K. réintégrait son appartement, car le soir nous avions dû passer pour récupérer une partie de nos sacs et, contrairement à ce que nous avions fait pendant la semaine, nous avions sonné à sa porte.

K. était déjà là avec ses enfants et des amis. Orphée était complètement perturbé, toute la semaine nous étions seuls, nous rentrions avec une clé, et voilà que d’un coup tout changeait ! K. nous a proposé de rester un peu et finalement nous avons mangé avec eux. Mais Orphée n’a pas voulu enlever son manteau et il est resté toute la soirée collé à moi.

Samedi 11 octobre, nous sommes allés manifester au 24, rue de la banque :

« Contre la crise du logement et la loi Boutin : Un logement pour tous ! »

Les organisateurs nous montraient tous les immeubles vides depuis longtemps dans le quartier. Je ne connaissais personne alors au début j'étais là, je suivais, j'observais en silence. Puis les slogans ont commencé à m'emporter, le sentiment d'appartenir à un groupe s'est peu à peu installé en même temps que le dégoût de la spéculation, et j'ai fini moi aussi par scander en compagnie de Jules qui s'en donnait à cœur joie :

« Madame Boutin ! Arrête ton baratin ! Application de la loi de réquisition ! ».

Mais aussi :

« Mais qu’est-ce qu’on veut ? » « Logement ! », « Et pour qui ? » « Pour tous ! »

« So So, solidarité pour les mal logés ! »….

Je portais Orphée sur le dos dans l’écharpe et chaque fois que la musique s’arrêtait il disait « encore ! ». Bien sûr, je ne pense pas qu’il comprenait le sens de toute cette agitation mais ça lui plaisait. Jules, lui, m’a dit : « Maman, je pense que tu aurais mieux fait de garder l’appartement qu’on avait ».

A la fin de la manifestation un goûter était servi et un photographe a photographié Orphée. Je lui ai demandé alors pour qui il travaillait. Il est indépendant, il couvre pas mal de manifestations. Comme il met en ligne les photos sur internet, il m’a donné son site pour que je puisse visualiser les photos. Je lui ai donné l’adresse de mon blog, peut-être on peut faire des choses ensemble.

Depuis, dans la cour de l’école, Jules a embrigadé ses camarades, il m’a raconté qu’ils se mettent en ligne et tout en avançant, ils crient les slogans de la manif, son préféré étant « Madame Boutin ! Arrête ton baratin !… ».

J'avais mis un peu de côté le blog ces derniers temps. J'avais écrit une première version de ce post mais je l'ai perdue et je me suis découragée. Mais me voici de nouveau, je veux vous tenir informés et je dois continuer, pour moi et mes enfants, mais aussi pour tous ceux qui sont dans la même situation que nous.

Je suis très touchée par tous vos commentaires ! Je suis surprise de voir à quel point mon blog circule sur internet et j'avoue que cela m'a fait un peu peur. La sensation de ne plus maîtriser, l'idée que tout le monde puisse avoir connaissance d'une partie de ma vie. En même temps je l'ai fait pour ça, mais je suis assez pudique. J'ai lu toutes vos suggestions et toutes vos idées, je remets tout ça au clair pour pouvoir agir et je vous réponds très vite !

65 commentaires:

Anonyme a dit…

ah des nouvelles !
et côté logement ? où en êtes vous ?

ciboulette100 a dit…

Tu n'as pas le choix Julie. Toute seule, tu ne pourras rien faire. L'union fait la force. Où loges-tu en ce moment ? au chaud j'espère ? Dis-moi, dans un de tes précédents billets, tu disais que tes petits partaient en vacances ces jours-ci chez leurs grands-parents. Je suppose qu'il s'agit de tes parents ? Sont-ils au courant de ta situation ? Dis-moi par mail si tu veux que je te donne les coordonnées de l'amie dont je t'ai parlée. Bisous à vous 3.

zazie mute a dit…

Je comprend Julie que tu sois"effrayée" par tous ces commentaires, impressionnée peut-être!
Ton courage face à ta situation est exemplaire. Tu n'es surement pas la seule dans ce cas, mais cette bouteille à la mer que tu as lancée nous nous devons d'en faire quelque chose, pour toi, et pour tous ceux qui sont dans ton cas. Je n'ai pas d'aide concrète à t'apporter, juste mon soutien pour tout ce que tu entreprend.
Courage, et à très vite.

andrée a dit…

je comprends que tu sois impressionnée mais que cela ne t'empêche pas de continuer, les blogs sont des lieux de partage, d'échange et d'entraide, et ce que tu confies là n'est pas impudique juste le reflet d'une vie...
à bientôt j'espère, je suis prête à inonder la capitale entière de mes mails ;o)

Clem a dit…

Courage, si ce blog peut vous aider alors il faut le faire connaître ! Je fais circuler aussi autour de moi si je pense que ça peut déboucher !

Chantal a dit…

Notre Julie est revenue ! Hier ! Ses petits sont à la campagne, le mien aussi, près de Bordeaux. Devant le feu en train de manger des châtaignes...
Courage Julie, tous tes collègues te soutiennent. Bisous

Lolotte a dit…

Chose promise chose due, tu as posté!! ;o)
Bon, maintenant, essayes si tu en as le temps de répondre à mon nouveau mail...nous sommes toutes de tout coeur avec toi et surtout, ne t'inquiètes pas de cette émulation, je pense sincèrement qu'elle est toute positive!! L'union fait la force! Fais nous confiance....

c. comme ça a dit…

Peut-être que l'union fera vraiment la force !
Si tu as besoin que l'on te signe une pétition, tu sais que tu peux déjà compter sur une centaine de personnes... Si l'on pouvait toutes et tous te donner au moins 1 m3, ce serait génial, tu serais déjà chez toi...
Je t'envoie plein d'ondes positives...

ciboulette100 a dit…

Et une lettre à Carlita de Nico ? après tout, elle et sa soeur se sont bien décarcassées pour cette ex-militante des Brigades Rouges ? J'ai rien contre, mais je me dis que la cause de Julie et de ses deux petits vaut bien celle-ci non ? Qu'en dîtes-vous ?

BBIZ a dit…

dis nous ou tu en es concrètement!as tu eu des propositions?surtout il ne faut pas que tu ais peur, tu nous a confié ton problème et nous nous devons de t'aider, qui serions nous sinon...dis nous si tu as besoin!tu es une maman très courageuse, continues le combat nous serons à tes cotés, car nous pourrions être a ta place!bisous à vous trois et courage!

laurence a dit…

Bonjour, Ton blog fais le tour de la France et est arrivé jusqu'en suisse. j'ai lu tous tes messages et en suis abasourdie... des choses pareilles existent vraiment???? j'en suis retournée. Oh comme j'aimerai t'aider mais je suis si loin. Je pourrais t'accueillir toi et tes petits pour des vacances quelques jours chez moi... c'est 4 heures de TGV depuis Paris. En tout cas c'est probablement par cette solidarité d'internet que tu trouveras une solution de logement. Il fait froid... il neige... ou êtes vous? la simple idée de devoir se dire ou vais - je faire dormir mes enfants ce soir... mon dieu... c'est terrible. Je suis scandalisée qu'une Mairie laisse se passer des choses pareilles de nos jours...je t'envoie tout tout mon courage de maman et j'espère que tout bientôt tu écriras que tu as trouvé un toit pour toi et tes fils... je le souhaite de tout mon coeur... vraiment. Bisous de suisse

Cathy a dit…

Oh moi aussi j'espère que le prochain post ça sera pour nous dire une bonne nouvelle.
Bisous a vous 4.

Zoélioth a dit…

Je suis très touchée et en même temps indignée par ce que tu vis avec tes enfants! Comment de nos jours on peut laisser des familles, des personnes, dehors sans logement... Je suis tellement loin que je ne sais pas comment je peux t'aider, mais je vais déjà faire circuler ton blog sur le mien et qui sait peut-être... Si jamais je peux aider d'une manière ou d'une autre il ne faut hésiter à le demander. On peut tous un jour se retrouver dans ta situation... Je vous embrasse chaleureusement tous les 3.

Miss Tinguette a dit…

Comme beaucoup de personne je découvre ton blog et ta situation inacceptable.
Je n'ai malheureusement pas de solution à te proposer mais par contre, comme il a été dit, nous sommes là s'il faut signer une pétition, pour te soutenir moralement, et t'aider à affronter tout ça.
Je te souhaite vraiment beaucoup de courage.
Je vais en parler au maximum autour de moi pour essayer de trouver des personnes qui pourraient trouver une solution.
J'imagine que tu ne t'attendais sans doute pas à un tel succès de ton blog mais dis-toi que si ça peut débloquer les choses tant mieux. Tu pourras reprendre ensuite ta vie tranquillement et anonymement mais pour l'instant on ne peut pas te lire sans réagir.

De très gros bisous à tes enfants et à toi aussi.

Marie a dit…

il ya des étudiants qui squattent les logements non occupés...en as-tu entendu parler ??? peut-être pourrais-tu te joindre à eux...je n'arrive pas à me rappeler où ils étaient exactement sur Paris, peut-être qq'un se souvient-il de ce reportage ?

Maryline MARTIN a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

bonjour Julie, enfin des nouvelles ! Novembre arrive...as tu trouvé un toit ? dans quel arrondissement es tu hébergée ? as tu parlé de ta situation à un médecin de Protection Infantile qui suit ton bébé en crèche (il pourrait t'aider)... Je comprends que tu sois effrayée mais je pense que l'effet boule de neige pourra t'apporter une solution plus ou moins rapide sans que l'on puisse nous plus entrer totalement dans ta vie privée...bien à toi Maryline

madmoiselle nuno a dit…

Cela fait plusieurs fois que j'entends parler de ton blog et ce soir j'ai lu tout le contenu!! Je suis très admirative de ton courage et de la volonté dont tu fais preuve. Je ne suis pas sûre d'avoir la même force dans une telle situation. J'habite Toulouse et si d'ici on peut faire quelque chose, on est pas mal de blogueuses à être en contact. (surtout que j'ai vu déjà 1 compatriote te laisser des coms)
Bises à tous les 3 et surtout courage

Pascale a dit…

Courage Julie.
Surtout donnez de vos nouvelles, tout le monde se mobilise.
Je vous embrasse tous les 3,
Pascale

pivoinerose a dit…

où en es tu julie? où dormez vous tes enfants et toi? donne nous de tes nnouvelles...et dis nous comment t'aider. pourquoi ne pas faire un papier dans la presse? c'est mon boulot...je peux essayer de faire quelque chose!

clairesoleil a dit…

heureuse de pouvoir te relire ce soir... courage !!!

lou a dit…

je viens de prendre connaissance de ton blog mais surtout de ta situation qui me scandalise bien sur mais hélas je ne sais comment t'aider je suis sur la region Bordelaise, je viens de lire que tes enfants y sont...je t'apporte bien sur mon soutien mais vraiment je voudrai faire qq chose de plus concret, par exemple quand tu auras ce que je souhaite de tout coeur très bientot un appartement t"envoyer un colis pour t'aider à l'amenagement...surtout fais signe
bises et courage...

Tiphaine a dit…

quelle bonne chose que d'entendre de tes nouvelles !!
Est ce que vous êtes à l'abri ? J'ai vu les températures sur TV5, ça va en descendant...J'espère que tout va pour le mieux.

www.ladinettedeamri.over-blog.com a dit…

je ne suis pas sur paris...mais ton histoire me touche si je peux t'aider en quoique ce soit, n'hésite pas à me contacter !

nadine a dit…

au infos ils ont parlé d'un squatt en face du batiment de la Bourse, je ne connais pas paris mais si ca peut t'aider.

Valerie a dit…

Bonjour Julie,
Tous les jours je pense à vous, vous avez un courage extraordinaire. Votre situation ainsi que celle de toutes les personnes dans votre cas est inadmissible au 21ème siècle. Ne soyez pas effrayée, nous devons tous être solidaires et essayer de vous aider à la mesure de nos moyens, l'union fait la force. Je vis en région parisienne, si vous avez besoin d'un moment de pause, je suis là. Je vous embrasse ainsi que vos enfants. Bon courage.

Anonyme a dit…

Bonjour,
je viens de découvrir votre situation et je suis scandalisée!
J'ai quelque chose à vous proposer: nous partons chez nos parents pour les fêtes de Noêl mon mari et moi et laissons donc un appartement pas bien grand mais dans Paris durant 10 jours, alors si cela vous interesse, on pourrait vous le laisser pendant notre absence!
Je propose ça mais je sais même pas trop si cela vous arrangerez, n'hésitez pas à m'envoyer un mail (casamelie@yahoo.fr)pour que nous nous rencontrions et que nous en parlions!
Courage en tous cas, nous prions pour vous!

denis a dit…

beaucoup de gens vivent sur leur petite planète sans se rendre compte (ou ne voulant pas se rendre compte) que la situation s'agrave pour beaucoup d'autres. je ne peux que mettre un lien sur mon blog et ce sera avec plaisir.
au rmi dans 1 mois, sans doute ne pourrais-je pas rester dans mon appart qui représentera à lui seul cette somme. tu imagines donc sans mal que je suis solidaire avec ton combat.
en espérant que les choses s'arrangent avant l'hiver pour vous 3.

6mone a dit…

Julie, surtout n'hésite pas à nous savoir ce que nous purrions faire concrètement pour t'aider. On est là pour ça, ne soit pas impressionnée. Bises à vous trois.

nata a dit…

Pour les parisiens : Action-réquisition de Jeudi Noir ! 1er novembre 2008 - 14H Place de la Bourse 2eme

http://www.jeudi-noir.org

Ces infos sont plus pour les lecteurs des commentaires que pour Julie, qui doit connaître ces actions.

http://www.globenet.org/dal

Des liens qui peuvent permettre de connaître un peu mieux le sujet et pour celles et ceux qui proposent leur aide, voici deux pistes pour que le dossier du logement avance dans notre pays, et que nous le fassions avancer tous ensemble. Dans ma p'tite famille, voilà plus de 15 ans que nous nous investissons dans le DAL…

Bon courage Julie, énergie conviction et chaleur.

laure a dit…

L'info circule et c'est formidable. J'espère, très vite, des solutions pour toi.

delphine@ a dit…

je viens de découvrir votre blog. je vais le suivre avec intéret et le faire circuler. j'espère vraiment que votre situation s'améliora. comme vous le dites, pour les enfants, ce n'est pas évident. mais ne vous inquiètez pas... quel boulot faites-vous?
cordialement,

La Grenouille a dit…

Ouf, tu es toujours là ! Oui, ce doit être un peu effrayant tous ces gens tout à coup qui ont fenêtre sur ta cour. Mais c'est juste le temps de trouver un toit, avec quatre murs tant qu'à faire et trois-quatre pièces. Ensuite promis, on se retirera sur la pointe des pieds, on fermera doucement la porte et tu reprendras ta clef.
Pour l'heure, impossible de ne pas se sentir concerné(e), impossible de ne pas s'asseoir à ton côté.
Tu nous dis comment tu veux qu'on t'accompagne ?
A très très vite !
Gaëlle

Mahie a dit…

Julie, sois heureuse de toutes ces coms, comme quoi nous ne sommes pas tous indifférents aux autres, ta situation me rend folle, je suis dégoûtée que dans le pays des droits de l'homme une maman soit à la rue avec ses 2 enfants. Mais ce qui me dégoûte encore plus c'est de ne pas savoir quoi faire pour t'aider d'autrant que je suisdans le sud ouest !!! N'hésites pas à frapper aux portes de toutes celles et ceux qui peuvent t'aider car je suis sûre que c'est de bon coeur que toutes tes propositions te sont faites !!!

malelosu a dit…

je n'ai malheureusement pas d'appartement à te proposer, mais je suis de tout coeur avec toi; bon courage et j'espère que tt va vite s'arranger

a dit…

je me joins aux autres pour t'envoyer pleins de courage, je suis loin de Paris et ne te serai d'aucun conseil
mais je pense bien à vous trois, plusieurs fois par jour et j'aimerai lire rapidement que tu as trouvé une solution
si je peux t'être d'un quelconque aide, je me tiens à ta disposition
Géraldine

Albine de Flore a dit…

Julie, je viens d'envoyer la lettre de Marion L. à ton député. C'est une goutte d'eau, mais j'espère que cela fera avancer les choses très vite. Je t'envoie tout mon soutien ! Tiens bon surtout ! Et courage ! Je sais que plein de gens se mobilisent à droite à gauche pour t'aider...

Gaufrette Girl a dit…

Bonjour Julie,
Je viens de lire attentivement l'intégralité de ton blog, le courage dont tu fait preuve est sidérant. Comme l'a proposé Marion j'envoie aujourd'hui un mail au député et je fais circuler dans mon entourage. ne basses pas les bras, l'élan de solidarité qui s'est créer autours de toi mêlé à ta force et à ton courage te permettront de trouver une solution. Je t'embrasse ainsi que Jules et orphée.

andrée a dit…

Je me permets Julie puisque tu nous a donné ton accord de signaler qu'un courrier a été rédigé par Marion http://toujoursdimanche.canalblog.com/ afin que nous puissions l'adresser au député de Julie. Elle se propose de l'adresser par mail à ceux qui la contacteront, je peux aussi faire le relais en passant par mon blog http://aufildeschoses.canalblog.com/

Merci d'avance, j'espère Julie que nous pourrons contribuer à t'aider

maouasophie a dit…

Courage courage...
Je relaie dès aujourd'hui à ma petite échelle et bien loin de Paris (mais c'est pas grave) le message.
Bisous et chaleur à vous trois !!!

marie pierre a dit…

Je suis très touchée par ton courage..je ne sais comment t'aider autrement que de collecter, si tu en as besoin, vêtements, bouquins ou autres pour toi et les enfants. Si cela peut t'aider, fais moi signe.

elodie a dit…

Je passe par là de temps à autres. J'élève seule moi aussi mes deux enfants mais j'ai la chance d'avoir un logement. Je me plains souvent de mes difficultés financières (inévitables justement quand on paye un gros loyer et qu'on est seule) mais face à TES difficultés je m'incline de respect pour ce grand courage. Tes enfants t'en seront redevables un jour. En attendant je ne peux pas t'aider concrètement, je n'habite pas du tout ton coin, mais je te souhaite tout de même d'avoir la force de continuer à te battre.

co de contes a dit…

ne pas avoir peur..;
je viens d'envoyer un mail à Mr vaillant
que nos blogs puissent servir..à des choses concrètes..
courage...

silo a dit…

La lettre à M.vaillant circule et je ne doute pas qu'elle soit envoyée massivement.
je pense bien à vous 3

Lisiris a dit…

Beaucoup de courage Julie, je viens moi aussi d'envoyer la lettre de Marion à M. Vaillant. Tenez le coup, des bisous à vos petits garçons aux si jolis noms.

DIDOU a dit…

Je suis sûr que si M. Vaillant est inondé de courriers, il te recevra au plus vite, et trouvera une solution !
J'en ai les larmes aux yeux à t'avoir lue...

MHF a dit…

Je vais envoyer la lettre également....
Si on peut faire quelque chose d'autre ...
Plein de couragesss

Anonyme a dit…

Courage Julie, tu n'es pas seule. Tes mots mis avec pudeur sur ton blog, nous montrent quelle maman forte tu es. Puisse toutes les lettres attirer l'attention sur ton cas, et aussi sur d'autres;

Zoguy a dit…

Bonjour,
De tout coeur avec vous, je traverse des difficultés aussi actuellement.
La vie est tellement dure...

Cacaille a dit…

Bonsoir,
Je te souhaite de trouver très vite un logement pour toi et tes enfants. Bravo pour ton courage et ta détermination.

dite a dit…

une lettre de plus partie pour Mr VAILLANT et je fais suivre autour de moi
Bon courage
tenez bon....

La Grenouille a dit…

Je viens à mon tour d'envoyer la lettre à Monsieur Vaillant.
Tu dors où ce week-end ? Bon courage... et bon week-end !

Béatrice a dit…

Bonjour Julie,
Comme beaucoup de personnes ici, je viens de lire l'intégralité de ton blog car il fait un tour de France complet et je suis indignée par ce que j'ai lu... l'inaceptable existe à nos portes. Je tiens à te dire que si une pétition ou quelque chose dans le genre doit être fait ou écrit, je signe de suite. Je vais parler de toi autour de moi, plus nous serons nombreux derrière toi et plus il y aura de chances de ton côté. Je veux y croire de toutes mes forces... Je vous embrasse tous les trois.

mammilou-mijo a dit…

J'envoie moi aussi la lettre à ton député en espérant qu'à nous tous nous allons pouvoir débloquer la situation dans laquelle tu te trouves. Je t'avais proposé dans un premier commentaire de contacter RMC et plus particulièrement l'émission de Jean Jacques Bourdin. Si tu ne te sens pas de le faire toi, je veux bien les contacter moi même pour leur raconter ton histoire. Mais je ne le ferai qu'avec ton accord.
Envoie moi un mail si tu acceptes ma proposition: mammilou@gmail.com.
Courage

dominique a dit…

bonjour Julie. Voilà, sanglotant comme une courge (c'est de saison!) derrière mon écran, impuissante et loin. Je ne peux que t'encourager et vous envoyer un maximum d'ondes positives. Ayant été en d'autres temps, moi aussi, mère seule de 2 petits et sdf, je comprends et je ressens ce que tu nous explique. As tu pensé aux centres maternels? quelques fois ils proposent des hébergements de 3 à 6 mois le temps de retrouver un appart. (St Vincent de Paul ,association nationale d'entraide féminine ANEF, croix rouge....) Garde courage, je vous embrasse chaleureusement.

Anonyme a dit…

Que ta force soit avec vous 3. En te lisant on aimerait être aussi forte de caractère sdont tu fait preuve.
Je te donnerais pas de conseil je n'en ai pas, je vis au Sud sud de l'IDF, mais j'avoue que la générosité de ton entourage montre aussi que les parisiens ne tournent pas toujours la tête.
Courage à vous,

isabelle a dit…

Je découvre ton blog par l'intermédiaire d'un autre blog! c'est bien de parler de ce que tu vis, qu'un max de monde se rende compte de la réalité, que la vie n'est pas rose pour tout le monde. Je suis sans doute mal placée pour me révolter , j'ai un toit et un job, mais je trouve qu'il est inadmissible que de nos jour on puisse se retrouver sans toit, avec des enfants.si je peux faire quoi que ce soit: isabelle.luce713@orange.fr.

Az a dit…

Je découvre votre blog, atterrée. C'est fou qu'on en arrive là. Je vous souhaite beaucoup de courage et surtout enfin un logement très très bientôt, j'essaie d'imaginer l'angoisse que vous devez avoir chaque fois qu'il faut trouver une solution, mais j'imagine que j'en suis loin. Courage à vous.

Agnès a dit…

Je viens de tomber sur ton blog et j'en reste bouleversée et admirative de ton courage. Moi-même maman d'une petite fille de 4 ans, lorsque j'ai voulu obtenir une place en crèche car pas les moyens de payer un nourrice, j'ai écrit directement à Bertrand Delanoé, et ça a fonctionné !! Dans ta situation, peut-être devrais-tu tenter le coup ? Je n'ai malheureusement pas la place de vous héberger mais je te souhaite beaucoup de courage et vais suivre régulièrement ton blog. A bientôt

Maman Lapin a dit…

Je ne suis pas certaine que crier des slogans dans la rue parvienne aux oreilles de mme Boutin. En revanche pourquoi ne pas lui écrire ? Ce n'est pas la femme que tu crois, elle est très humaine et si tu lui décris ta situation sans agressivité, je suis sure qu'elle te répondra.
http://www.christineboutin-blog.fr/

carole a dit…

voilà ma lettre est partie!
bon courage à vous trois!

Marco a dit…

Bravo Julie pour votre courage et votre intelligence. J'espère que votre vie va changer comme vous le souhaitez.

Anonyme a dit…

Bonjour Julie
tu n'es pas la seule dans ce cas, malheureusement. Quand je pense à ces milliers de m2 de bureaux vides qui pourrais être transformés en appartement!!!
j'aimerai bien t'aider mais je me sens bien démuni face à ce problème car j'habite aussi un petit appartement qui ne permet la cohabitation
COURAGE!!

ugg boots sale a dit…

I have searched the net and I should say I've not come across an article like this which is so easy to understand and learn

ugg boots sale a dit…

I have searched the net and I should say I've not come across an article like this which is so easy to understand and learn

Qui êtes-vous ?