jeudi 9 octobre 2008

Je suis allée au rendez-vous de la maîtresse.

D'après elle, Jules est un enfant intelligent avec une grande aisance à l'oral, qui s'intéresse à beaucoup de sujets, mais il a un problème de concentration, de mise au travail et de discipline. Lorsque la maîtresse demande aux enfants de faire un exercice d'écriture par exemple, il commence son travail lorsque les autres l'ont pratiquement terminé. Du coup il ne peut le finir. Il aurait un peu tendance aussi à copiner avec les éléments perturbateurs de sa classe, la maîtresse pense qu'il serait dommage qu'il aille dans cette direction.

J'aimerais avoir plus de temps pour l'aider dans ses devoirs mais on rentre tard et le week-end souvent on déménage... Néanmoins je m'organise petit à petit.

Orphée est malade, il a eu de la température hier soir dans la soirée et je n'avais même pas de thermomètre ni de doliprane. J'ai rendez-vous ce soir chez le pédiatre et il faut que je pense à récupérer une trousse de premiers soins et leur carnet de santé.

J'ai eu le temps ce week-end de récupérer les manteaux d'hiver des enfants mais j'ai encore tous les habits pour Orphée (anciens habits de Jules) à la cave. Elle se trouve dans le 12 ème et je n'ai pas vraiment l'occasion d'y aller.

Pendant trois jours, je ne sais pas encore où nous irons dormir. Ensuite Orphée va partir quinze jours dans le sud-ouest en vacances chez sa grand-mère ; son frère le rejoindra la première semaine de vacances. La semaine du 20, Jules va passer une semaine avec son père qui est sans domicile fixe lui aussi, mais qui s'est arrangé pour le garder. Pendant quinze jours, je n'aurai donc à m'occuper que de moi, ce qui est déjà un genre de vacances... Je n'ai pas eu de réponse à mon annonce de sous-location pour octobre. Je pense maintenant à novembre et décembre.

124 commentaires:

Plume a dit…

Profite,de ses "vacances" si l on peut apeler ca ainsi ??? Essaye de te reposer un peu sans les enfants, et te souhaite encore bien du courage.
A bientot

mart65 a dit…

Bonjour,
Je viens de découvrir ton blog et ton courage.Je te souhaite ainsi qu'à tes garçons plein de bonnes choses.

chloé a dit…

Moi aussi je découvre votre blog. Je suis touchée par la sincérité de vos mots et par votre situation aussi même si je ne la comprends pas encore très bien. Je vais prendre le temps de vous lire pour mieux savoir...

caro211 a dit…

je découvre ce blog aujourd'hui. Pas de solution à te proposer puisque je suis dans la même situation depuis août... Plein de courage à toi et à tes petits!!!

Vero a dit…

Malheureusement pas de solution miracle à t'apporter, mais juste quelques mots pour te dire que tu es très courageuse et que c'est super de garder la tête haute comme tu le fais.

As tu essayé des cautions comme le locapass ? Il me semble que c'est ouvert à tous.

Courage, et j'espère que tout ira mieux très vite pour vous 3

alice a dit…

je viens de découvrir ton blog par un lien rencontré ici : http://ddayeveryday.canalblog.com/, et je suis complètement sidérée. Que des personnes comme toi, qui ont un emploi et font autant de démarches se retrouvent dans des situations pareilles...
J'espère très très fort pour vous 3 que tout s'arrangera le plus vite possible.
Je pense fort à vous et vais continuer de venir au nouvelles...
Courage !

laure a dit…

je viens de chez Dday aussi. Serais tu d'accord pour que je parle de ta situation sur mon blog et que l'on tente de vous aider toutes ensemble?

pascale m. a dit…

bonjour julie,
je découvre ton blog via opio, et je suis, comme tous tes lecteurs, très touchée par ta situation...je viendrai régulièrement te lire, et j'espère que les vacances programmées vont te permettre de souffler et de reprendre des forces. Bon courage pour ton "combat", je pense bien à toi et à ta petite famille.

camomille a dit…

Je découvre aussi ton blog en venant de chez DDAY. J'espère de tout coeur que tu vas t'en sortir et trouver un logement pour toi et tes enfants. Peut-être que ce blog t'aidera à trouver une solution. Je l'espère. Je t'envoie plein de pensées et te souhaite bon courage.

Léléwou a dit…

Quel courage! je découvre ton blog et je suis très émue par tout ce que tu racontes. Le bouche à oreille est à mon avis une des solutions à ton problème, je vais donc faire un lien de ton blog sur le mien. En espèrant sincèrement que tu trouves vite un logement.

Lolotte a dit…

Bonjour,
Je viens de lire ton dernier message et tenais à te dire à quel point ta situation m'émeut. Je ne suis pas parisienne mais vais mettre un lien de mon blog vers le tien, on sait jamais, l'union fait la force!
Quant à ton Jules, ne culpabilises pas! Mon Lulu a exactement le même genre de problème de "mise au travail" et de concentration que ton fils et pourtant, je lui fait faire ses devoirs tous les soirs en rentrant du boulot. Keep the pressure, tu n'es pas seule. Même si on peut 'peu", j'espère que notre soutien te réconfortera!? A bientôt.

Clem a dit…

Je viens de chez Opio ... je suis tellement désolée de lire ça !
Bon courage de tout coeur...

Aurélie a dit…

Comme toutes je suis désolée qu'en France on puisse de nos jours laisser une maman seule avec ses deux enfants sans domicile fixe...tu travailles en plus! Je ne peux pas faire grand chose, je suis dans le sud-ouest...mettre ton blog en lien sur le mien, et sait-on jamais de lien en lien...bon courage.

codichon a dit…

je n'habite pas paris et je regrette bien, j'aurai voulu vous aider.
je suis émue par ton courage, ton optimisme, ta combativité.
bravo !
je ferai de la pub pour ton blog et peut être (je l'espère) que ça pourra t'aider.
Bon courage.
Claudie

codichon a dit…

je n'habite pas paris et je regrette bien, j'aurai voulu vous aider.
je suis émue par ton courage, ton optimisme, ta combativité.
bravo !
je ferai de la pub pour ton blog et peut être (je l'espère) que ça pourra t'aider.
Bon courage.
Claudie

Anonyme a dit…

Je découvre ton blog aussi via un autre.

Pour avoir bossé dans les HLM et ayant encore quelques connaissances dans le milieu, l'idéal est de donner ton numéro de dossier de demande de logement auprès de la mairie et à la préfecture (ils ont des contingents). Elles font parties des commissions d'attribution des logements. Il ne faut pas hésiter à les "harceler" régulièrement (toutes les semaines) ainsi que les organismes HLM. Je sais que ce n'est pas évident et que c'est très dur de "quémander" mais ca peut marcher. Il faut faire bouger ton député-maire : ils sont élus grâce à nos voix, ils nous représentent et doivent nous donner des coups de main dans des moments difficiles. Dans l'université ou tu travailles, n'y a t'il pas un service social qui pourrait appuyer tes demandes ? Eux aussi, ont peut être des logements réservés. Es-tu suivi par une AS ?

J'ai trouvé la liste des HLM sur Paris la dessus http://www.union-habitat.org/hlm/HLM_DICO.nsf/PWEB1?openform&var=ILE-DE-FRANCE n'hésite pas à faire des dossiers partout.

Ta situation me révolte et j'ai la rage quand je vois une maman dans la rue avec des enfants. Je te souhaite beaucoup de courage et je reviendrai régulièrement.

Marie

PS : désolée pour la longueur du post.

emma'sfamily a dit…

je découvre aussi ton blog grâce à celui de dday......je vous souhaite beaucoup de courage à vous 3, j'espère que vous trouverez bientôt un logement pour que tes loulous aient leur petit univers et pour que votre petite famille puisse s'épanouir!!!!

urbanbroc@gmail.com a dit…

Je découvre ton blog ce soir : Jules et Orphée peuvent être fiers de leur Maman.
Il y a 4 ans, suite à l'incendie de mon immeuble et après 2 nuits à l'hôtel à la charge de la mairie, j'ai connu cette angoisse de ne pas savoir où dormir le soir même avec un bébé de 5 semaines.
Ma situation était alors différente de la tienne par d'autres aspects et nous avons pu trouver une solution rapidement.
Toutefois, je garde depuis lors le souvenir étrange du sentiment qui m'avait envahi alors, un sentiment fait de peur et d'instinct de survie qui m'avait aidé à sortir de ma réserve naturelle. J'espère que la situation va vite se débloquer pour toi et te souhaite beaucoup de courage.

marion a dit…

c'est juste une petite idée. Si nous connaissions le nom du député de votre arrondissement, nous pourrions (toutes les bloggueuses qu i seraient d'accord pour le faire) lui envoyer un e-mail pour lui demander, dans un premier temps de vous receboir, dans un second temps de vous aider à trouver ce logement. Ce genre d'envoi en nombre peux être très efficace.

Luluberlue a dit…

Je découvre ton blog via celui de Marion, et je trouve que son idée est excellente. Si toute la blogosphère s'y met, on peut peut-être essayer de faire bouger les choses (et les gens), de te faire avancer. Comme tous les autres, je suis outrée par ta situation, et tellement respectueuse quant à ton courage. Mais je sais qu'en tant que maman, on est capable de bien des choses... Je t'envoie plein plein plein de courage, bisous à toi et à tes loulous. A bientôt.

Mrs Cossu. a dit…

Si vous avez besoin d'une signature supplémentaire pour une lettre au député ce sera avec plaisir.
Moi aussi je découvre ce soir votre blog grâce a Marion/TousLesJoursDimanche, et je ne sais que dire.
Amitiés a une maman formidable!

manny a dit…

Bonsoir
je découvre ton blog et ton courage et je suis triste et en colère. Je n'habite pas Paris et n'ai pas de solution à te proposer, je peux juste relayer ton adresse via mon blog, on ne sait jamais... Je pense également que l'idée de Marion peux faire bouger les choses. Je te souhaite beaucoup de courage, essaye de te reposer un peu pendant que tes enfants sont en vacances
Je reviendrai te voir et j'espère que ta situation s'arrange rapidement

pascaline a dit…

que je suis d accord Marion, si on peut vous aider, n hesitez pas a nous dire dans quel arrondissement vous etes...je n arrive pas a comprendre comment à lheure actuelle on vous laisse sans logis avec 2 petits bouts...bon courage
pascaline

Anonyme a dit…

Votre "histoire" me touche beaucoup. J'aimerais tant pouvoir vous aider mais je suis si loin de Paris.. Mais si chacun(e) relaie l'information à son petit niveau, elle arrivera certainement jusqu'à des Parisiens généreux et accueillants. Plein de courage à vous et à vos deux petits bouts. Delphine

Maryline a dit…

Bonjour Julie. Si tu travailles pour la ville de Paris, tu peux et tu dois rencontrer une assistante sociale de la ville; sinon il faudrait que tu t'adresses dans un service social départemental de l'arrondissement où tu résides actuellement (il faudrait pour cela que tu es une attestation d'hébergement)Tu peux rencontrer une assistante sociale dans les 20 arrondissements de la ville de Paris. Je peux te donner les adresses si tu le souhaites. Les AS n'ont pas de solutions miracles (cela se saurait) mais tu peux peut être avoir d'autres pistes. Ton dernier billet date du début de ce mois, je souhaite de tout coeur que ta situation se soit adoucie...je mets ton lien sur mon blog et je m'allie à Laure si je peux faire quelque chose aussi. Bien à toi...

Clo a dit…

Et glisser l'adresse de ce blog à ELLE (par ex) parce que ce magazine publie régulièrement des sujets d'actualités qui touchent les femmes... et qu'ici... on est en plein dedans ! Et que les députés et politiques locaux qui ont la possibilité de débloquer un logement adorent être associés à une succes-story un peu médiatisée... non ?
C'est facile de contacter ces journaux et cela a certainement encore plus de poid si ce n'est pas l'interressée elle-même qui le fait...
Moi aussi j'ai lu le billet de Marion et je suis venue ici dès hier soir... et depuis, je me demande ce que je pourrais faire...

silo a dit…

je suis le choc depuis hier, et je me dis qu'on doit pouvoir trouver une solution
Je suis bien loin mais en parler peut faire avancer les choses alors je relaye sur mon blog
je te souhaite beaucoup de courage et je pense bien à vous 3, c'est peu et j'en ai bien conscience....

andrée a dit…

Bonjour,
je suis extrêmement touchée par votre histoire, comme Marion l'idée d'une action collective auprès des médias ou/et des élus me semblent déjà une première possibilité.
Je propose à celles qui le souhaitent de me contacter par l'intermédiaire de mon blog afin voir ce que nous pouvons organiser.
à bientôt
http://aufildeschoses.canalblog.com/

céline a dit…

Je découvre ton blog, suite au billet de Marion "Tous les jours dimanche".
Comment une maman qui élève deux enfants, qui travaille, qui se bat jour après jour ne peut-elle pas obtenir un logement ??
Je trouve l'idée de Marion très bonne : des mails, des lettres ! Oui, oui, oui !
Pour toi, pour toutes les autres mamans qui sont comme toi dans cette situation tellement inacceptable.

Beaucoup de courage ! Tu es formidable !

Cécile a dit…

De toutes façons en France on n'aide guère les mères seules avec enfants… Ceux-ci se retrouvent quand même souvent désavantagés par rapport aux autres même si la maman met en place des stratagèmes ingénieux qui leur permettent de ne pas se sentir différents !
Bon courage… Peut-être effectivement qu'un envoi en nombre…

John a dit…

Pour te rassurer je un copain qui est plain de sous sous lui, et il ne arrive pas a trouver un aparté a Paris non plus.......

petro a dit…

Je découvre ton blog...je te trouve tellement forte...courageuse...ça me fait penser au "yalla" de soeur Emmanuelle. Si tu as besoin de nouveaux contacts pour te poser; j'en ai pas mal sur Paris...
Je vais parler de toi sur mon blog...

Je vous embrasse tous les 3 bien fort

Tu vas y arriver Julie!!!!!!

caporal a dit…

bonjour
peut être des solutions du côté des associations ,
losque j'etais enceinte et sans logement, je me suise adressé à des assoc' il propose tres concretement des apparts rapidement,

HABITAT ET HUMANISME ILE DE FRANCE
46-48 Rue de Lagny
93100 Montreuil
Tel : 01 55 86 86 86

je vous souhaite qu'une solution se dessine très vite pour vous ...
je reviendrais si je trouve d'autres idées,
mais vraiment allez les voir !

Anonyme a dit…

Je suis désolée de lire votre histoire, j'aurai tellement voulu vous aider... J'espère que vous aller vite trouver un moyen de vous en sortir (par votre travail vous devriez effectivement pouvoir acceder à des logements réservés pour la fonction publique, il faut forcer mais ça marche)

Crealaul a dit…

Bonjour,

je viens de lire votre blog, et j'ai une solution à vous proposer pour la période allant du 8 novembre au 8 décembre... je ne sais pas si vous êtes toujours en recherche... mais contactez moi par mail à l'adresse denhez.laurence@neuf.fr...

Bon courage

chachablondinette a dit…

beaucoup de courage.... Quel âge ont tes enfants? J'ai moi aussi des enfants, si tu as besoin de vêtements je pourrais peut-être te dépanner.... N'hésites pas ce serait avec plaisir...

Jessica a dit…

Chère Julie, ça me fend le coeur, j'ai 30 ans et 2 enfants et j'imagine à quel point tu dois souffrir d'une telle situation. C'est vraiment révoltant de rencontrer des personnes qui te laissent espérer et ne te donnent pas de nouvelles. J'ai vraiment mal pour toi. Et c'est du fond du coeur que je te souhaite de trouver un appartement pour dorloter tes petits et enfin te reposer...l'esprit. Mon Dieu, que de tracas pour toi. Je t'embrasse sincèrement et te lirais pour prendre de vos nouvelles. Ton dernier billet date de quelques temps...j'espère que ça va quand-même. Plein de bisous et de courage.

fannie a dit…

J'ai hésité un moment avant de te laisser un mot , passer après tout ces commentaires, un de plus et puis n'avoir aucunes solutions c'est révoltant... Tu as beaucoup de courage et très sincèrement je souhaite que cette situation s'apaise et que vous trouviez un petit coin pour y installer votre paradis...
Fannie

Sophie a dit…

Tu es pleine de courage, ne lâche pas ! tu vas y arriver, bientôt... Malheureusement je suis comme la majorité , je ne peux pas t'apporter de solution concrète, mais je te soutiens car je suis très impressionné de ton courage et ta détermination a resté "cool".

dite a dit…

d'accord avec l'idée de MARION de tous les jours dimanche! faut changer ça et ça changera si on s'y met tou(te)s!

Cécile a dit…

Difficile de laisser un mot... j'aimerais pouvoir promettre des choses, trouver des solutions... Je crois que nous sommes tous dans ce cas : conscients de l'urgence et du besoin... Je cherche et ferai de mon mieux...

Cathy a dit…

Bonsoir Julie,
Je découvre ton blog via celui de Marion , et je m'attendais pas a lire ce genre de situation ! comment est ce possible en 2OO8 laissé une maman et ses deux petits sans logement . J'espère que depuis ton dernier post la situation a changer, tiens nous au courant.Je ne peux que hélas te souhaiter beaucoup de courage.

val a dit…

Comme la majorité, je découvre ce blog ce soir, et il est bouleversant.

C'est beau comme vous vous battez! C'est beau comme vous avancez...

J'ai lu toutes les entrées. Je ne sais que faire pour aider, moi qui suis en province... peut-être faire connaitre ce blog un maximum, en mettant des liens?

ça ne changera peut-être rien, mais sait-on jamais.

Courage!

Une bise au enfants.

Val

grecos a dit…

Je viens de découvrir ton blog par Marion qui nous en a parlé, je suis tout à fait d'accord avec elle pour une pétition, Tu as beaucoup de courage. continue; j'espère que tu verras bientôt la fin du tunnel.affectueusement.
Charlotte

lao a dit…

chère julie,
j'ai fais part de ta situation à un ami, élu du XXème. je me suis permise de lui donner le lien vers ton blog.
j'espère très sincèrement qu'il pourra t'aider à débloquer la situation, je sais en tous cas qu'il fera tout ce qui est en son pouvoir!
courage et à bientôt
affectueusement,
sophie

tichat a dit…

c'est absolument ahurissant!!!
Alors j'habite loin de Paris et niveau logement, je ne pourrai guère vous aider. Cependant, si une action quelconque, pétition, lettre à votre député maire est organisée et que vous avez besoin d'une lettre et-ou signature pour appuyer (avec tant d'autres) je suis à votre entière disposition.
Je vous tire mon chapeau de garder courage en de telles circonstances qui sont absolument injustes et me paraissent totalement irréelles..
Je repasserai chaque jour voir l'évolution en vous souhaitant de trouver ce qu vous cherchez.ps: pour Jules, No souci, j'ai le même à la maison et pourtant, nous sommes deux à pouvoir l'aider dans ses devoirs.Maintenant, les enfants ont besoin de stabilité et votre situation doit fortement le perturber. Courage.
Amicalement, tichat

Anonyme a dit…

bonjour julie ,
J'ai eu vent de tes soucis sur la blogosphère par les ptites couturières .
JE vois que tu es sur paris , je te comprend bien que nous nous avons un toit sur la tete mais notre situation peux basculer en un rien de temps ...
Tout ça pour te dire que si cela t'interesse je peux te confectionner des manteaux pour les efts dit moi juste garcons ou fille et leur taille
si tu es intéressée contacte moi sur mon blog www.vinycréa.com
Bises et bon courage

kikizita a dit…

Hello,
je découvre aussi ton blog via celui de tichat. J'espère que tout ce réseau d'entraide finira par porter ses fruits. Ta situation doit être éreintante et tu es formidable de tenir le coup de la sorte, ton énergie, ton équilibre pour toi et les petits.
Pour ma part je suis trop loin de Paris pour t'aider concrètement, je continuerai à te lire et j'ouvre l'oeil au cas où...
Pleins de pensées positives !!!

sophie_bordeaux a dit…

Bonjour,
Est ce que tu recherches une location seulement dans Paris ou bien la banlieue proche fait partie de ta recherche ?
Bon courage à vous 3, en tous les cas !

La Grenouille a dit…

Poum ! Je viens de tomber sur ton blog. Et de tomber de la chaise, de l'armoire, de la Tour Eiffel aussi !
Je suis touchée, émue, retournée,... en colère. Mon blog est tout petit, pas très lu, mais bon voilà, impossible de se taire, maintenant qu'on sait. Ma petite ville est à des kilomètres et des kilomètres de Paris, mais bon voilà,les amis des amis des amis... on ne sait jamais. Je te promets, j'en parlerai.
Courage Camarade, il y a une place pour vous dans la ronde, c'est sûr, on va la trouver !

La Grenouille a dit…

Je reviens vite fait, je viens de lire quelques commentaires, et je crois que Marion a raison : si nous connaissions le nom de "ton" député-maire, nous pourrions tous (toutes) envoyer un mail. Dans le cadre de RESF c'est parfois très efficacc.
Et puis on peut essayer d'en faire parler la presse. Un magazine comme DS qui se dit féminin "De Société" peut se sentir concerné, non, le Elle aussi. Je peux comprendre aussi que tu n'aies pas envie de "médiatiser" tout ça. Mais dans le Elle, comme dans le Marie-Claire, il y a la rubrique "moi, lectrice" qui te permet de rester anonyme.
J'imagine que tu dois être (un peu) fatiguée, est-ce qu'on peut prendre (un peu) le relais ? Donne-nous juste ton accord, et on arrivera bien à s'organiser (faire une lettre-type pour les élus,laisser des messages aux Elle, Marie-Claire, etc.).
Bonne nuit.

Mme COQUELICOT a dit…

Madame,
Je ne peux vous souhaiter que du courage car j'habite à l'autre bout de la France. Par contre, essayer les collèges et lycées publics de votre secteur car parfois il y a des logements de fonction vacants, ou des studios pour des assistants étrangers.
Vous devez vous renseigner sur les écoles primaires, car tous les directeurs d'école à Paris sont logés, et certains ne prennent pas leur logement.
C'est une solution à cours terme mais qui peut toujours dépanner au vu de votre situation.
Tenez bon.

valerie a dit…

je découvre ton blog ce matin et je très touchée, j'aimerai t'aider mais j'habite dans le sud de la france donc un peu loin de vous trois. Je vais continuer à te lire régulièrement, tiens bon, souffle un peu pendant ces quelques jours.

mandine a dit…

Je suis aussi d'accord avec Marion. As tu les coordonnées du député, les blogueuses sont fortes pour se regrouper.
Nous pourrions faire une demande groupée pour que l'on prene en main ta "situation". J'habite à 1000 km de Paris mais j'aimerai t'aider, mais comment?
Courage

andrée a dit…

En revenant voir ton blog ce matin, je me dis que ta prochaine connection te permettra de lire tous nos commentaires et j'espère que cela t'apportera un peu de baume au coeur...
Je viens de lire que certaines ont eu l'occasion de parler de toi autour d'elles afin, je l'espère, de faire bouger les choses, mes possibilités sont modestes mais je suis prête à organiser un envoi collectif auprès des médias ou/et des élus si tu es d'accord bien sûr.
Tu peux me contacter par mon blog http://aufildeschoses.canalblog.com/
En te souhaitant plein de courage et en espérant que nous pourrons t'aider.
Andrée

Chez les Charles a dit…

Bonjour Julie,
Moi, c'est par http://toujoursdimanche.canalblog.com que je découvre ton quotidien. Je n'ai pas grand chose à te proposer si ce n'est que mon soutien et te souhaiter bon courage.
J'aurais presque enfin toutefois de te proposer de postuler pour des postes en province... Je loue une petite maison de 90 m² pour 300 euros en Poitou Charentes... Les loyers à Paris sont indécents. La vie en province est beaucoup plus tranquille... Malheureusement, le logement est actuellement occupé et j'ignore si l'université de Poitiers à besoin d'une documentaliste... Je te souhaite de trouver très vite un logement.

dite a dit…

j'arrive via Marion
vous y arriverez julie
cette''bouteille à la mer''a bien été reçue..
On essayera de faire bouger les choses , en parler déjà et montrer que c'est inacceptable...
Soyez forte!!!

mammilou-mijo a dit…

Moi aussi je suis arrivée sur ton blog via d'autres blogs et je suis à la fois révoltée et émue par la situation dans laquelle tu es. Je suis une mammie retraitée j'étais instit et je conçois que ton petit Jules ait du mal à se concentrer sur son travail à l'école.
Pourquoi n'essaie tu pas de téléphoner au 3216 entre 7h et 11h le matin à RMC pour essayer de témoigner dans l'émission de Jean Jacques Bourdin. Il donne la parole aux auditeurs pendant 4 heures pour qu'ils donnent leur avis sur tel ou tel sujet d'actualités mais aussi pour témoigner de la vie qui est la leur et souvent de leurs difficultés. Son émission est très écoutée et grâce à la solidarité des auditeurs je suis sûre qu'une solution pourrait être trouvée à la situation inadmissible dans laquelle tu te trouves avec tes deux enfants.
Courage!

dansmaroulotte a dit…

Je découvre ton blog. Je suis bouleversée. Je n'ai pas d'appartement à te prêter mais je me propose pour te servir de taxi d'un point à un autre si tu dois récupérer des affaires. Je te mets en lien sur mon blog et si tu as besoin d'une mobilisation massive, je m'y joindrai.

clairesoleil a dit…

je pense fort à toi...et je peux ajouter une signature je suis prête à le faire pour faire avancer les choses !!! courage...

pascale a dit…

Me permettez vous de créer un groupe sur Facebook afin d'activer le réseau et de trouver une solution?
courage
Pascale

zazie mute a dit…

Je suis sans voix depuis que j'ai découvert ton existence. La rage au ventre, et se dire que ça pourrait ou aurait pu m'arriver...
Je suis loin de PAris, mais je suis une citoyenne, qui vote comme toutes les autres bloggueuse.
Alors oui, je crois que la solution de Marion est bonne faire entendre nos voix pour toi.
Courage.

Chacha a dit…

Je me joint aux autres pour t' apporter mon soutient, je salue ton courage, ta détermination ... J'espère que cette situation va changer très vite pour vous et pense aussi aux autres mamans dans ce même cas ... Tu es très forte.

Madame Chacha a dit…

J'ai découvert ton blog grâce à d'autres blogueuses et je suis bouleversée. Je n'ose dire que tu as l'air incroyablement courageux, car j'imagine que tu dois te dire que tu aimerais avoir le droit d'être -toi aussi- un peu moins obligée d'être forte et courageuse !
Je reste à l'affût d'initiatives ou opportunités pouvant vous aider... et je reviendrai te lire.
A bientôt...

Anonyme a dit…

bonjour,
je decouvre le courrage et la force dont tu fais preuve et je me joins a la blogosphere si tu as besoins d'une signature .courrage !!!!!!!blandine

julie a dit…

je t'admire beaucoup Julie. Je sais que tu dois l'entendre tous les jours, je sais que l'on ne peut imaginer ce que tu passes si on n'y est pas passé sois meme, mais je ne peux m'empecher de te souhaiter du courage encore un peu jusqu'à ce que ta situation se stabilise.
Je me suis permise de mettre ton blog en lien sur le mien et espère très sincèrement que ça pourra t'aider en quelque chose.
Plein de courage encore une fois.

Emilie a dit…

Je découvre ton blog via celui de Silo ; je suis touchée et émue par ton courage, j'aimerais tellement t'aider à trouver un appartement pour ta petite famille... Je vais ouvrir mes oreilles, si j'entends parler d'un appart libre je te préviens. Je t'envoie plein de bises ainsi qu'à tes petits.

dominique a dit…

je viesn de découvrir ton blog et suis bien attristée qu'en France on puisse en arriver là surtout kan on travaille et avec 2 enfants. si je peux t'être d'une aide quelconque dis le moi je suis sur Créteil. bon courage à toi et je passes l'info sur mon blog ciao

Hirondelle a dit…

Bonjour Julie,
Des envois en forces, oui, ça pourrait marcher, mais ça serait absolument scandaleux que l'on doive en passer par là ! Après tout, tu travailles, alors tu as le droit d'avoir un toit sur la tête (tout le monde a ce droit !).
En fait, ton gros souci, c'est la caution qui assure une vraie garantie à ton proprio, et les trois mois d'avance... Et il me semble me rappeler qu'il existe un dispositif pour cela, quelque chose qui a été mis en place relativement récemment, trois ans peut-être... la caution est alors prise en charge par un dispositif (Etat, entreprise ?), de même que les trois mois de loyers d'avance. je vais tenter de me renseigner un peu plus,avec un guide du logement ou de la famille... Bon courage à toi...

gwenddydd a dit…

Je découvre moi aussi ton blog par le jeu des liens.
J'admire ton courage.
As-tu envisagé de te rapprocher d'associations d'aide aus personnes agées ? Certaines organisent des collocations entre leurs adhérents et des personnes plus jeunes, pour des montants très doux moyennant un petit peu d'aide.

gwenddydd a dit…

J'ai trouvé des sites qui en parlent :
http://www.logementintergeneration.org/
http://www.reseau-lis.org/

6mone a dit…

Bonjour Julie, moi j'ai découvert ton blog grâce à Sophie de "Lao sur la colline"; j'ai déjà pris le reali sur mon blog mais je voudrais faire plus. Je t'admire pour ton courage et ta dignité et il me semble impensable, à l'heure actuelle, que les choses ne bougnet pas plus rapidement. D'emblée, je vais aller voir le blog de Marion car elle a l'air bien déterminée. Je te souhaite de voir le bout du tunnel très rapidement et t'embrasse, aisi que tes deux petits bouts (mes enfants ont le même âge). Amicalement. Simone

Tima a dit…

Je suis comme beaucoup avant moi sidérée de lire ce genre de chose et parce que j'ai 2 enfants du même age que les tiens, je peux essayer de comprendre ta souffrance.Je ne voudrais pour rien au monde vivre, ou faire vivre à mes enfants des épreuves si pénibles. Courage!
As-tu fait un ddossier "dalo"?Droit au logement! Avec cette nouvelle loi tu devrais trouver quelque chose.
J'habite en proche banlieue de Paris et si vraiment un jour tu ne sais pas où dormir avec tes enfants ,alors contacte -moi.Ma maison sera ouverte.
Plein de courage, continue le combat, tu vas y arriver.

Déesse a dit…

Courage Julie,

je suis tres touchée de lire ton blog et de découvrir ton histoire...
il faut relayer l'info jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée... il le Faut !
Marion a raison, il faut se grouper pour faire blog et demander à ce que ta situation ne reste pas ainsi.

MartineR a dit…

Moi aussi depuis hier où j'ai eu ton lien par Silo, j'ai un peu relayé ton blog et surtout vous trois
je t'ai mis un mail

C. comme ça a dit…

Bonsoir,
Je découvre ton blog via Silo et suis de tout coeur avec toi. je rage de savoir qu'il existe ce genre de situation encore aujourd'hui. je suis désolée d'être si loin de Paris...
Bravo, en tous cas, ta façon de faire face est formidable. Je t'envoie plein de pensées positives. Courage pour toi et tes petits

emanu1244 a dit…

Je viens de découvrir ton blog via Cassandra. Je n'ai pas de solution miracle pour toi mais que pourrait-on faire pour t'aider ?

Elise a dit…

Bonjour,
Je n'ai malheureusement aucune solution concrète à te proposer mais juste un article sur mon blog! J'espère sincèrement que le destin changera rapidement pour toi. As tu pensé au presbytère du quartier?

bien à vous

Elise

carole a dit…

Mais ce n'est pas possible, tout simplement pas possible que ça continue encore !!! Ca me rend dingue que tu sois dehors avec tes petits, sans un lieu pour vous poser. Je ne sais pas quoi faire pour t'aider mais je vais essayer de voir autour de moi s'il n'y aurait pas un logement pour vous.

lilouka a dit…

Julie ,
après les com que je viens de lire , j'espère que les choses vont s'accélérait, je n'ai malheureusement pas de remède miracle mais si je peux faire un petit quelque chose, courrier ,signature ou autre n'hésite pas ...
Plein de courage à toi

Cilya a dit…

Bonjour,

j'ai mis un message sur mon blog en misant sur l'effet boule de neige. J'espère de tout coeur que la situation va s'arranger. je suis loin et je ne sais pas trop quoi faire d'autre.
Je t'envoie beaucoup de courage !!

pivoinerose a dit…

pas de post de toi depuis le 9 octobre. j'espère que depuis les choses se sont arrangées...
si ce n'est pas le cas , il faut vraiment penser à une action collective rapide! tiens moi au courant...bon courage et à tres bientot
audrey

Morgiane a dit…

Ayant presque vécu la même chose, au détail que je n'habite pas la région parisienne, et donc qu'on a plus de logements dispos en province...et aussi que j'ai hébergé chez mon père en attendant notre logement à mes filles et moi...je t'envoie tout mon soutien...nous on a attendu 8 mois pour avoir un logement HLM en cité, on a été les plus heureuses du monde ce jour là...accroches toi...et la seule vraie solution çà reste de pousser les portes bloquées, prendre des rdv avec les responsables, les harceler...çà bouffe le moral de devoir pleurer et déballer sa vie devant de parfaits inconnus pour qui t'es la xième personne, mais je n'ai pas eu le choix...voici mon blog, çà te détendra peut-être de lire nos aventures...nous on s'est retrouvés le 23 décembre 2005 toutes les 5 (j'ai 4 filles) à tout plaquer...http://lapetitenature.canalblog.com/ amitiés...

Carole a dit…

Comment puis-je vous aider ? Courage.

Anonyme a dit…

Je suis vraiment touchée.
J'ai decouvert ton blog aujourd'hui via le lien d'un blog que je lis régulièrement. Je mettrais moi aussi un lien, on ne sais jamais si ca peut vous aider...
Je travaille auprès des enfants, j'habitais en Ile de France mais ai décidé de revenir en Province (à à peine 2h de Paris)
Si tu le souhaite, nous pourrions prendre contact, pour cela, va sur mon blog: www.angeliqueetgael.canalblog.com
nous pourrions faire connaissance, et pourquoi pas prendre tes enfants en vacances de temps en temps...
A bientôt peut être.
Angélique

Sophie a dit…

Bonjour Julie,

je n'ai pas de solutions miracle à vous proposer. et je le regrette. Cependant, je vis en banlieue proche de Paris dans un appartement pas très grand, mais où on peut quand même accueillir des amis de temps en temps. Si un jour, vous n'avez plus de solutions, n'hésitez pas à faire appel à nous. Il est hors de question que vous puissiez vous retrouver dehors. Je vous donne mon mail pour un premier contact où je vous laisserai mes coordonnées téléphoniques.(util8@electre.com ou c.gazeau@wanadoo.fr) Cela fait plusieurs jours que vous n'avez pas écrit sur votre blog et j'espère que tout va bien pour vous et qu'une solution durable se profile à l'horizon. Beaucoup, beaucoup de courage à vous trois.

mylene a dit…

grrrrrrr, quelle injustice !!!!! courage !!!!
article sur mon blog, pour renforcer l'effet boule d eneige en espérant que ta situation évolue très vite !!
J'habite un peu loin aussi, mais si tu veux venir t'aérer ici ave tes garçons qq jours, ce sera avec plaisir ... Il est parfois bon de changer d'air ....
N'hésite pas ! C'est une propôsition très sérieuse !! Pour la Toussaint, c'est peut-être juste pour tout organiser, mais si ça te dit, je monte vous chercher pour que vous passiez les fêtes avec nous ... réfléchis y et dis moi..

ciboulette100 a dit…

Julie, pourrais-tu nous dire où tu en es ? J'ai relayé ton blog via le mien. Malheureusement, je ne peux faire plus :(

sounie a dit…

je viens via le blog de cassandra : je suis vraiment touchée par ce que tu vis en tant que maman. je ne sais pas dans quelle region tu es ? si je peux t'aider, si tu as besoin de vetements ou de medicaments pour les enfants commme du doliprane,ou un thermomètre n'hesite surtout pas.

Géraldine a dit…

J'ai découvert ton blog hier et j'en suis encore sidérée.
Je ne peux malheureusement pas t'aider concrètement, mais je me suis permise de parler de toi sur mon blog.
On ne sait jamais, il suffit d'une personne qui peut-être pourrait t'aider.
Je te souhaite beaucoup de courage et t'envois tout mon soutien même si c'est bien peu.
J'espère te lire bientôt avec de bonnes nouvelles.

La Grenouille a dit…

Bonjour Julie,

Est-ce que tout va bien ? J'ai fait un saut de ouce éclair rapide à la capitale hier, je me suis retrouée Rue Lepine... J'ai pensé à toi.
Je crois que nous sommes nombreuses à porter ton combat un peu au creux de nous.
Sans nouvelle de ta part, je me suis permis aujourd'hui de laisser un message sur le blog de Mare-France Colombani, du Elle, l'informant de l'existence de ton blog, et de ton "aventure". J'ose croire qu'elle se sentira concernée, ou tout au moins qu'elle verra dans le nombre de commentaires le signe d'un réel intérêt de lectrices putatives...
Allez on ne baisse pas les bras ! Tu verras, on viendra toutes siroter un thé de Noël dans votre nouveau chez vous.
A vite, tiens-nous au courant, si tu peux.
Ga

Tiphaine a dit…

Bonjour Julie,
juste un mot pour te dire que j'ai envoyé un mail au monde (aux grands maux, les grands moyens...). La médiatrice du courrier des lecteurs m'a dit qu'elle avait donnait l'information à Eric Collier. Tu t'accroches, on est suffisamment nombreux maintenant a faire circuler ton blog pour que quelque chose se passe. Bon courage,
Tiphaine

Le petit monde de Justine a dit…

coucou
j'ai découvert ton blog via celui de Cassandra, du coup j'en ai fait un article sur mon blog. Je fais passer l'info après je ne sais pas si les gens qui lise mon blog seront assez sensible pour faire passer l'info.
tiens bon, on te souti

Loïc a dit…

Beaucoup de dignité, de courage dans vos mots simples qui disent que l'errance a bien des visages.Pas d'ostentation, pas de misérabilisme, pas de plainte, juste quelqu'un qui se bat.
Comme beaucoup , je suis en Province , là où le droit au logement a encore parfois un sens et je ne mesure sans doute pas l'ampleur du désastre en région parisienne.

Anonyme a dit…

Bonjour.
Effarant en effet ! Je decouvre votre blog via le blog de manu. Que faire de positif ou de concret pour vous venir en aide ?


Tonio.

Margote a dit…

Depuis que j'ai pris connaissance de ton blog j'essaye de songer à ce que l'on pourrait faire ...je ne suis pas à paris mais si tu crois que des petits jeux de poches pourrais faire plaisirs à tes petits ( des qu'ils pourraient emmener partout)... On pourait peut-etre aussi contacter l'emission les maternelles: avec leur reseau ils pourraient t'aider...

Margote a dit…

Je ne peux pas vraiment t'aider alors j'ai pris le relais de ce blog sur le mien, bises et j'espère que ta situation va s'améliorer très rapidement!

lilirose322 a dit…

Comme beaucoup de filles, je découvre ton histoire et j'en reste toute émue. Je n'ai pas grand chose à te proposer, mais si toutefois tu avais besoin de vêtements chauds n'hésites pas à aller dans les vestiaires sociaux, Emmaus, Croix rouge et parles moi en également car je tiens un dépôt vente en seine maritime et je peux peut être t'aider ! BON COURAGE à toi et tes petits loulous. Amitié

madame chocolat a dit…

bonjour,
je découvre ton blog par le biais des habits de 6mone.
je t'envois toutes mes pensées a toi et a tes enfants. j'éspère de tout coeur que vous retrouverez un toi a vous avant Noël.

soulafati a dit…

Je guette des bonnes nouvelles de toi. Je suis sûre qu'avec toute cette solidarité tu trouveras une solution satisfaisante et stable.
Je relais l'info sur mon blog et je reste en veille sur toutes les opportunités. BIzzz :)

plume a dit…

Pas de nouvelle depuis le 9 ocTOBRE?????
Comment ca va??
Une chose qui me fait plaisir, c est que la blogo commence a te connaitre et suis contente de voir le nombre de commentaire. C est deja un ti plus.
L union fait la force, peut etre arriverons nous tous ensemble a faire bouger les chose.
Courrage ma belle et donnenous vite de tes nouvelles.
Bisous

Lyly a dit…

Je suis très touchée par ton blog, mais aussi par les nombreux commentaires.

Je te souhaite beaucoup de courage pour ce qui t'arrive, en espérant, que depuis la publication de ton article tu ai réussi à trouver un logement.

Comme le propose Marion, on peut faire un courrier/action de bloggueuse pour manifester notre soutien, en écrivant à l'élu du secteur dont tu dépends.

Je peux te proposer un article sur mon blog, on ne sait jamais, à force d'en parler, des élus feront peut être quelque chose

Bon courage pour votre petite famille.

ZZZ a dit…

Comme tant d'autres, je viens de découvrir votre blog et votre courage. Je pense que l'idée de Marion est bonne et que nous devons faire pression sur nos élus pour faire bouger les choses, les alerter sur votre situation...
En attendant je vous souhaite plein de courage.
Amitiés,
ZZZ

zeboude a dit…

Je découvre moi aussi ton blog. Et je suis très touchée par ton histoire… Si je peux faire quelquechose… T'envoyer des vêtements pour tes garçons, des jouets, autrechose… dis moi ! J'espère que tu vas vite trouver un toit. Bonne chance!

girmette a dit…

j'ai pris le temps de lire ton blog depuis le début pour essayer de comprendre. Et à vrai dire, je ne comprends pas. Je ne comprends pas comment on peut laisser une jeune femme active et pleine de bonne volonté, maman de surcroit de deux enfants en bas âge, comment peut-on te laisser dans cette situation. Je suis révoltée. J'aimerai te dire que j'ai une solution toute faite. Mais je n'ai que mon soutien à t'offrir. Je participerai sans hésiter aux actions de mailing, aux pétitions et aux sittings ! Accroche-toi et profite de cette semaine de vacances. Autant que faire se peut. Courage...

Anonyme a dit…

novembre dans 2 jours...
on est nombreux/ses à attendre de vos nouvelles...pour savoir de quelle(s) facon(s) nous pouvons vous aider au mieux de nos moyens
en attendant de vos nouvelles...

lamereloie a dit…

Bonjour,
Je découvre ton blog via "Lao". Un petit mot pour te dire que je te trouve très très courageuse! Je vais parler autour de moi (on ne sait jamais!) et je prierai pour vous!
J'espère vraiment que tes recherches vont aboutir! Courage!

catherine a dit…

bonjour, je découvre moi aussi ton blog dont toute la blogosphère parle. je suis aussi sans voix. tu nous donnes une vraie leçon de vie, loin de toutes les futilités que nous vivons au jour le jour, nous qui avons un toit au-dessus de notre tête ! je ne peux pas grand chose pour toi car je vis en belgique, mais je vais relayer ton blog et j'espère que comme le dit la devise de mon petit pays : l'union fait la force ! je t'embrasse très très fort, ainsi que tes petits loulous et je te souhaite de trouver très vite un toit grâce aux actions concrètes de celles qui sont plus proches de toi. J'espère aussi que le soutien de celles qui, comme moi, sont plus loin, te mettra un peu de baume au coeur. mille pensées, catherine

Nadege a dit…

J'ai moi aussi un petit Jules et je pense que tous les petits Jules du monde ainsi que leurs frères et soeurs devraient avoir un toit. As-tu une possibilité de te faire muter en province car la vie est quand même moins dure (et chère) qu'à Paris ? Bon courage

Anonyme a dit…

J'ai lancé un appel en créant un groupe sur Facebook
"Ne restons pas là sans broncher"
faites yous et toutes passer le lien en espérant que la solidarité apportera à Julie et ses petits la douceur qu'ils méritent.
courage.
http://www.facebook.com/group.php?gid=33377641817

Pascale.

sweet millie a dit…

je ne sais par trop quoi dire de plus..
j'espère que ta situation s'arrangera très vite et si une signature ou un relais peut t'être utile, je suis là.
Je te souhaite le meilleur et te félicite pour ton courage.
Bises, Emilie

Plume de savon a dit…

Bonsoir,
Je viens de decouvrir ton blog via celui de La Mere L'Oie. Je suis desolee de ce qui t'arrive et espere que tous ensemble, nous pourrons t'aider. En tous cas, nous te soutenons toi et tes 2 petits. Bon courage et a tres bientot, je repasserai aux nouvelles... Carole

tichat a dit…

ma revoilà,aprés avoir fait un lien vers ton blog depuis le mien, certaines choses ont bougé. Mais tu n'es pas revenue poster...bon ou mauvais signe?
En tous cas, j'ai suivi Pascale et rejoint le groupe sur facebook en en refaisant un post sur mon blog.
Un ptit blog sans prétention mais lu par diverses personnes..yen a bien une que cela va interpeller.Reviens vite nous donner des news.

AF a dit…

Je viens de découvrir votre blog chez "César et Augustine" et je suis profondément touchée par votre histoire.
J'habite en province et je ne peux malheureusement pas faire grand chose pour vous aider. Alors, nous allons prier, prier et encore prier pour vous.
Bon courage ainsi qu'à vos deux petits garçons.

Anonyme a dit…

Je ne sais pas ce qu'on peut se permettre de faire pour vous aider... je ne sais pas ce qui est le mieux. Je ne connais personne aux HLM ou OPAC à Paris... je sais qu'en province, ici... on a eu notre maison en HLM en qques mois (T4 avec jardin, 400 euros de loyer) en 5 mois...

la seule chose que je puisse faire c'est envoyer l'adresse de votre blog à des journalistes que je connais... je le fais... et mettre un mot sur mon propre blog ets ur les forum que je fréquente.

Hier soir, il faisait froid, une pluie glaciale. J'ai pensé à vous et espéré que vous ayez croisé encore un bonne âme pour vous prêter un salon bien chauffé. Bises à jules et Orphée.

Anonyme a dit…

trouvé sur le net...


"Vous devriez utiliser la loi DALO (droit au logement opposable). C'est cette loi qui a été demandée par les enfants de don quichotte et dont la demande se fait en préfecture. L'Etat a alors l'obligation de fournir un logement à la personne et qui lui soit adapté. Bien sûr cela demandera un peu de temps pour être traité mais c'est actuellement le seul recours pour accéder à un logement quand tout nous est fermé. Utilisez cette solution qui est prévue pour ça et dont peu de gens ont encore le réflexe, car c'est de cela dont il s'agit quand on parle de la loi DALO. Il faut vous rendre en préfecture avec cette personne et demander à remplir le document de recours DALO."

croix de P a dit…

Certaines bonnes fées de la blogo ont entendu votre appel ..Je sui scertaine que vous allez trouvé une solution ... Gardez le courage et l' espérance ..facile à dire ... Une telle sittuation ne doit pas demeurer de al sorte ...
Bien à vous et vos petits

Dominique a dit…

re, je reviens après qq jours et pas de nouveaux message de toi, j'espère que c bon signe. encore une fois n'hésites pas à me contacter si besoin d'un véhicule pour transporter des affaires ou autre, je ferai mon possible et surtout par ce froid t'accueillerai à bras ouverts.
bises

silo a dit…

que les choses ont bougé sur ton blog depuis mon 1er passage mais c'est pour toi dans la réalité que les choses doivent bouger!
j'espère que certaines des solutions avancées pourront t'aider.
on ne t'oublie pas!

Marie-pierre a dit…

Je découvre ton blog, tellement criant de cette vérité, que faire pour t'aider...j'habite loin de Paris, ta situation me touche, toi et deux petits loulous sans logement.
Je vais suivre ton blog
Courage

Iza a dit…

Bonjour,
J'ai découvert ton blog hier, ton histoire est touchante, émouvante et surtout, affligeante et inadmissible ! Inadmissible que de nos jours, une maman et ses deux petits oiseaux soient obligés de "squatter" chez des amis, des connaissances ! Mais que font les service sociaux ? Que fait ta mairie ? Que peut-on faire, nous qui sommes loin physiquement pour t'aider ? Votre situation est révoltante et encore plus le fait de nous sentir impuissants. A notre tout petit niveau, nous relayons, nous transmettons et nous participerons au besoin comme l'a proposé Marion.
En attendant, je te souhaite sincèrement d'obtenir quelque chose, le début d'une vie plus simple, plus facile pour toi et tes deux petits anges. Courage, nous pensons à toi.

catflavi a dit…

COURAGE ! il ne faut pas désespérer. dommage que tu ne sois pas proche de nous, je t'aurai hébergé et me serai occupée des devoirs de tes enfants après l'école !!
biz
Cat

Anonyme a dit…

Je découvre tout juste ton blog et pour commencer, je te souhaite bon courage. C'est peu, c'est rien de ma part...
Haut les coeurs !!!
Marie

françois a dit…

Bonjour Julie,
j'ai lu l'article du Monde vous concernant; j'habite à Rouen avec mes filles une semaine sur deux; nous serions ravis de vous accueillir un week end.
Bon courage,
François

Qui êtes-vous ?